A l’origine, la Bavajade était la mise à mort du coq pour célébrer la fin des fenaisons. Tous les deux ans début octobre (les années paires), se déroule une sorte de carnaval où les hiérarchies sociales se fondent dans la liesse générale… Maire, élus et habitants se déguisent selon le thème de l’année. Le Conseil Municipal nous régale même de sa petite saynète : la commune entière vit au rythme de la Bavajade. Convivialité, accueil et solidarité caractéristiques des Bessards sont omniprésents lors des spectacles, repas, défilés et autres bons moments de partage que la Bavajade multiplie à loisir.